Follow by Email

samedi 2 février 2013

Fidji (4) : Ile de Waya lai lai

Salut à tous :)

Je vous écris depuis l'île de Langkawi en Malaisie ! Je me suis cette fois séparée de mes compagnons de voyage à Kuala Lumpur car nous avions tous des plans différents. Florent rentre bientôt en France, tout comme Thomas (mais lui c'est parce qu'il doit retourner en cours haha !) et Sébastien retourne à Sydney. Et moi ? Ben moi j'avais pas envie de rentrer tout de suite :) Et comme on était déjà en Malaisie, je me suis dit que je pouvais visiter un peu ce pays ! J'ai donc pris un vol direction le nord pour commencer mon périple en solitaire. Enfin solitaire... On est jamais aussi peu seul que lorsqu'on voyage seul ;) A peine arrivée dans mon auberge de jeunesse j'ai rencontré un allemand, un français et une polonaise et nous partons faire un lever de soleil demain matin :D

Voilà donc pour les nouvelles, passons maintenant à mes voyages précédents. Je vous avais laissés aux Fidji sur l'île de Naviti, je vous emmène aujourd'hui sur celle de Waya lai lai, un petit coin de paradis sur terre (et c'est peu dire !). 




A peine arrivée sur l'île, un des hommes du staff me tapotait l'épaule et me chuchote à l'oreille : "Stay hère forever !". Le séjour commençait bien !








Quand je suis arrivée, il n'y avait que 4 personnes dans l'hôtel, personnes qui sont toutes parties le lendemain. Je me suis donc retrouvée toute seule sur cette plage pendant une bonne matinée ! Pour me tenir compagnie, Méri, la mama de l'hôtel est venue dormir avec moi dans le dortoir. J'ai trouvé ça vraiment gentil de sa part ! N'empêche que le staff était vraiment gêné que je sois seule et a tout fait pour que tout se passe bien pour moi en étant tout le temps à l'écoute. Mais quoi de mieux qu'une île pour moi toute seule ? :) L'hôtel était géré par une famille qui m'ont accueillie comme si j'en faisais partie.





L'après-midi, j'ai été rejointe sur mon île par Rômulo, un brésilien qui voyageait seul lui aussi. Tous les deux nous sommes partis à la découverte des alentours. Malheureusement je n'ai pas de photos, c'est lui qui les avais prises mais si je les obtiens je mettrai mon article à jour. Nous avons marché sur des pierres  brûlantes en pleins soleil pour arriver sur la pointe de l'île d'où la vue était magnifique. De là nous pouvions plonger dans l'eau et quelle sensation incroyable après avoir cramé pendant une heure ! Nous sommes également allés plongés en masque et tuba et c'était génial (comme toujours aux Fidji !). 



Tumbuna, le fils du cuisinier de l'hôtel et mon compagnon de jeu qui ne se fatigue jamais !



Le lendemain, nous avons été rejoints par trois allemands, Jan, Axel et Andy. Pour l'occasion, le staff nous a proposé d'aller au village de l'île pour aller boire le kava (boisson traditionnelle des Fidji). Nous avons accepté sans hésiter !






Yummy lunch amené spécialement par le staff de l'hôtel pour nous !

L'équipe de Naqalia Lodge au complet !



L'expérience du kava avec les gens du village a vraiment été incroyable. Au début nous étions un peu gênés car nous ne savions pas comment agir. Puis l'hospitalité et la gentillesse des fidjiens a fait le reste! On commence par un bol de noix de coco de kava, puis deux, puis trois... Et puis tout va beaucoup mieux :D Les débuts timides ont laissés place à des sourires, des rires, des séances photos avec tout le mode ravi de poser... Abu, du staff de notre hôtel, nous a dit que les fidjiens ont pour habitude de dire « Forget the world » dans ces moments-là et pour le coup je trouve que cette expression est parfaitement adaptée ;)

Quand on venait me parler je bredouillais les quelques mots de fidjien que je connaissais et ça faisait rire tout le monde :p Je racontais à tout le monde que j'étais fidjienne et les gens rigolaient en disant que je m'habillais comme une fidjienne (j'avais mon paréo acheté au village de Nacula et une fleur de frangipanier dans les cheveux), que je parlais comme une fidjienne mais que ma peau n'est pas encore assez foncée^^. J'envoie en l'air un « I love Fiji » et on me répond « Fiji loves you ». Personne n'arrivait à imaginer que je voyageais toute seule. Ca les a vraiment impressionnés vu la blonde courte sur pattes que je suis ^^ Et du coup tout le monde a voulu prendre des photos avec moi :)







Pas mal le village hein ? En tout cas je me fonds bien dans le décor ;)


En plein travail de broyage de kava. Il s'agit d'une racine qui une fois réduite en poudre et mélangée à de l'eau. Ce n'est pas alcoolisé mais a des propriétés bien relaxantes. 






Après avoir passé tout l'après-midi à boire la kava, rester assis par terre sans rien faire si ce n'est parler aux gens de temps en temps, on se sentait très bien. J'ai donc décidé de passer une journée de plus que prévu dans ce paradis :)




Le lendemain matin je le passe dans le hamac à me reposer, je me suis bien adaptée au Fidji time. J'apprécie de ne rien faire du tout et oublie le temps qui passe. Je ne sais plus quel jour il est ni même l'heure qu'il est, mais je sais que je pars aujourd'hui. Je suis très triste de quitter ce paradis mais je le dois bien. Pendant ces quelques jours j'ai appris plus de mots en fidjien que jamais en parlant avec les locaux qui étaient adorables.  



J'ai appris à Axel à jouer Come as you are de Nirvana haha !





Avant de partir, je profite du temps magnifique pour faire une séance photo avec Axel (pour me remercier de lui avoir appris quelques accords de guitare !). Et j'ai eu beaucoup de chance puisque j'ai vu le plus bel arc-en-ciel de ma vie. Admirez !





Oui vous avez bien vu, c'est un arc-en-ciel à l'envers. Me demandez pas pourquoi c'est comme ça je n'en sais rien. J'étais tellement abasourdie et émerveillée que tout ce que j'ai pu faire c'est mitrailler avec mon appareil. En plus vous avez pas tout vu, c'était un double arc-en-ciel !






Vous comprenez maintenant pourquoi je l'aime mon petit coin de paradis ? ;)






Au moment de partir, les adieux sont difficiles mais j'ai droit comme toujours à la chanson de départ qui prend tout son sens. L'homme qui m'avait de rester ici pour toujours me dit que je reviendrai un jour, et que cette fois je resterai aux Fidjis pour toujours. Je lui fais la promesse sincère de revenir vite.





Je reprends donc la route, ou plutôt la mer à bord du Yasawa Flyer pour Bounty Island. Et là, surprise ! Je rencontre mes camarades anglaises avec qui j'étais restée à Naviti. Kitty joue très bien du ukulele et l'avait avec elle sur le bateau. J'ai eu droit à une interprétation magnifique de "You've got the love" de Florence + The machine version acoustique avec un magnifique coucher de soleil sur les îles et le vent dans les cheveux. What else ? ;)





Et voilà mon voyage à Waya lai lai se terminait, mais pas mon tour des Fidji où il me restait encore deux îles à faire ! Je vous parle de tout ça dans le prochain épisode. A bientôt ;)





Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Super article, j'ai vraiment trouvé l'ambiance et les photos très sympas!

    RépondreSupprimer