Follow by Email

mardi 26 mars 2013

Le Nouvel An à Sydney

Bonjour bonjour !

Vous allez bien ? Aujourd'hui on reste en Australie dans ma ville d'accueil pour vous parler d'un des évènements les plus importants de l'année : le nouvel an :)

Pendant mes quatre mois de vacances/vadrouilles dans le Pacifique, je suis rentrée exprès à Sydney pour assister au nouvel an, censé être un des plus beaux du monde. Mon petit frère était là lui aussi alors pour marquer le coup, j'ai choisi de l'emmener aux Botanic Gardens, le meilleur spot pour voir les feux d'artifice parce qu'on a une vue à la fois sur l'Opéra et le Harbour Bridge.

Tout était planifié. Le matin on partait faire les courses pour avoir de quoi ne pas mourir de faim/deshydratation/coup de soleil au cours de la journée et après hop direct au parc ! Eh oui, le nouvel an de Sydney a une sacrée réputation, alors pour avoir une petite chance d'avoir une bonne vue, il faut s'y prendre à l'avance.

A 11 heures, nous arrivions. Et là, le choc : il y a une queue de 3 kilomètres de long (littéralement) pour accéder au parc. On tombe de haut nous qui pensions éviter la foule ! Mon frère est pas content du tout et préfère rentrer puisque "après tout c'est qu'un feu d'artifice !". Mais je ne me décourage pas et décide d'appeler des amis que je savais partis plus tôt que moi. Par chance, ils n'étaient pas encore entrés (ils faisaient la queue depuis une heure...) et nous ont fait passer avec eux. Je sais je sais c'est pas cool mais au moins ça a évité la crise de nerf à Mickaël qui se voyait déjà cramer en pleins soleil.

Nous rejoignons donc Jonas (allemand), Julius (lituanien), Chris (autrichien) et leurs amis et faisons la queue pendant une heure (bah oui c'était pas fini !) avec tous nos sacs. Au moment d'entrer, des gardes vérifient nos sacs. Le parc est alcool-free, impossible donc d'emporter bière et alcools forts. Notre conscience nous fera dire que c'est pour mieux protéger l'environnement des bouteilles jetées dans le parc et pour éviter les débordements de personnes ivres. Mais bon. C'est pas très crédible quand on sait qu'à l'intérieur du parc y'avait 36 stands qui vendaient de la bière à 10 dollars la pièce. Bienvenue en Australie. Nous avons tenté de frauder en mettant de la vodka dans une bouteille d'eau mais ce que je ne savais pas c'est que les bouteilles devaient être scellées pour passer. J'ai vu ma vodka vidée sur l'herbe (sic!). Julius, lui, avait été plus malin et était venu au parc la veille pour cacher deux bouteilles dans un buisson. Il en retrouvé qu'une seule le lendemain par contre ^^

Une fois entrés dans le parc, on constate que tout est déjà pleins. Quand on commence à se dire qu'on trouvera jamais de bon spot, on tombe sur un autre groupe de nos amis qui nous propose de les rejoindre. Plus on est de fous plus on rit :)

Admirez donc la vue ;)




Si vous avez bien fait le calculé vous aurez compris que nous sommes entrés à midi. Il nous restait donc 12 heures à tuer avant les feux d'artifice. Heureusement qu'on était une vingtaine de personnes, l'ambiance était bien joyeuse ! Notre journée a été rythmée par des chansons des Beatles et des parties de uno (que j'ai toutes perdues d'ailleurs tellement je suis nulle). 




On a bien fait d'arriver tôt ! A 3 heures, l'entrée du parc, archi-pleins, a été fermée. 

Progressivement arrive le coucher du soleil et on commence à compter les heures. Des petits avions font des loopings dans le ciel en faisant un bruit d'enfer. On pense qu'ils vont se cracher mais non, y'en a même un qui passe sous le Harbour Bridge !

Un peu plus tard, un autre passe pour écrire des mots dans le ciel.





Petit jeu: où suis-je ? :p Trouvez aussi mon petit frère (indice: il regarde un inconnu qui s'est incrusté sur notre photo de groupe)



Pour les deux dernières heures, l'attente et l'excitation se fait sentir. Même si nous n'avons pas une goutte d'alcool dans le sang, la folie s'empare de nous et nous photographions TOUT ! :D


Arthur (brésilien), Jonas (allemand) et moi même.

Petit frère Mickaël et moi-même (je lui faisais un bisou hein, j'essaye pas de lui manger l'oreille)

En mode gangsta ! De gauche à droite et de haut en bas : Hugo (français), Alejandro (mexicain), Jonas (allemand), Arthur (brésilien), Bastien (français) et moi-même



De gauche à droite et de haut en bas: Mickaël, Julius (lituanien), Jonas (allemand) et moi-même



On a réussi à ouvrir les yeux d'Arthur !

Finalement les feux d'artifices tant attendus arrivent ! (Il y en avait déjà eu à 9 heures mais c'était rien du tout, ceux-là étaient juste waouh !).





Bien sûr, j'ai pensé à vous et vous ai concocté une petite vidéo pour que vous aussi vous soyez avec moi au nouvel an de Sydney :) Voici 20 minutes de feux d'artifices en 1 minute 15, j'espère que ça vous impressionnera autant que moi ;)




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 mars 2013

Quand le petit frère débarque en Australie

Bonjour !

En ce moment je suis en cours mais c'est trop dur de suivre quand on est pas réveillé alors autant utiliser le temps dont je dispose pour faire des choses utiles comme... un article de blog par exemple ! Héhé.

Aujourd'hui article un peu différent de d'habitude, je vous ramène à Sydney fin décembre 2012. A ce moment là je venais de rentrer de Nouvelle-Calédonie et prévoyais de rester en Australie pour deux semaines. Eh oui, j'avais un invité important qui débarquais pour Noël et Nouvel An: mon petit frère ! Il restait une petite semaine sur Sydney avant de partir avec mes amis et moi pour Bali.

Mickaël, doué comme il est, avait booké son billet en pleins sur la nuit du 24 décembre. Il avait juste oublié que c'était Noël à ce moment là. Oui je sais. J'avais donc prévu un petit "brunch de Noël" à l'australienne avec bacon and eggs, pancakes (ma spécialité !), fruits frais et pavlova (le dessert australien par excellence : gâteau de glace vanille, meringue et fruits exotiques). C'est bête il pleuvait des cordes ce jour-là donc on n'avait pas pu faire le traditionnel Noël à la plage :(

Mais ça n'avait pas entamé notre enthousiasme ! Après avoir pris trois avions différents, Mick était crevé. Je l'avais donc laissé comater un peu une journée avant de l'emmener visiter Sydney. Car oui, j'allais pas le laisser geeker pendant les vacances (comme le fait Sébastien, haha), non ! J'avais prévu un programme de ouf pour qu'on profite au maximum.

Ca a commencé le lendemain sur les chapeaux de roue avec la visite du centre de Sydney. Au menu : Opera House, Harbour Bridge, CBD et Botanic Gardens.

Sur les photos qui vont suivre, mon petit frère est très présent je sais. Mais bon mettez-vous à ma place un peu je l'avais pas vu depuis 6 mois alors qu'on vivait en coloc ensemble avant. J'étais toute contente de le prendre en photo. D'ailleurs, ça me fait penser aux livres "Où est Charlie ?" sauf que là c'est il c'est un petit blond à Sydney ^^






C'est qu'il est vraiment beaucoup plus grand que moi le bougre ! Il a pourtant que 16 ans hein. Aaaah ! Je me fais vieille !

La visite a continué en direction de Chinatown où nous sommes allés manger un morceau dans une food court. La nourriture y est toujours très bonne est pas chère pour Sydney. Je recommande ! Surtout que c'est pas du tout comme en France où un resto chinois sert des nems (abomination !), non vous pouvez choisir de manger chinois du sud, du nord, de l'est, de l'ouest, du milieu, des montagnes... mais aussi thaïlandais, taïwanais, malais, indien, coréen, japonais... Tout ça dans un même endroit avec pleins de stands différents.




L'estomac bien rempli, nous sommes allés visiter les Chinese gardens, un petit havre de paix en pleins centre de Sydney. 











Et voilà une journée bien remplie ! Petit frère était bien content et s'est endormi dès qu'on est rentrés tellement il était épuisé le pauvre. Il avait raison de se reposait, on remettait ça le lendemain ! Mais cette fois direction la plage. Départ de Coogee pour aller à Bondi en suivant les falaises.












Après deux heures de marche sous un soleil qui tapait bien fort, on s'est dit que Mickaël aurait pas vraiment visité l'Australie s'il n'avait pas surfé. 30 dollars plus tard, on louait une planche, achetait un lycra "Bondi beach" pour se la péter et pouf ! On surfait (ou du moins on essayait :D).






Le pauvre Mick, il a découvert la dure loi du surf : on se prend plus de vagues dans la tronche qu'on en surfe. Il est sorti tout rouge en tremblant de froid et m'a supplié d'acheter de l'eau sous peine de mourir de déshydratation. Mais on passera ces détails, il a surfé le petit ;)

Au retour à la maison, rebelotte dodo à 7 heures du soir. Le surf a pas aidé au repos haha.

Mais le lendemain allait être une nouvelle longue journée ! (Décidément je l'ai torturé xD) On partait à deux heures de Sydney pour découvrir les Blue Mountains. 



Le fameux rocher des Three Sisters. Selon la légende, un roi avait changer ses trois filles en pierres en vue des les protéger d'une attaque ennemie. Mais au cours de la bataille, le roi était mort et les filles restées pierres à jamais.





Trop fatigués pour faire de longues randonnées, nous nous sommes un peu promenés avant de rentrer sur Sydney en fin d'après-midi. Direction Coogee pour profiter de la mer et du coucher de soleil.





Et voilà comment on remplir trois jours à Sydney ! Nous sommes aussi allés nous promener à Newtown, Paddington et Paddy's Market mais j'avais oublié mon appareil ces jour-là. En tout cas ce qu'il a vu de l'Australie a beaucoup plu à petit frère qui a dit qu'il se verrait bien faire un échange ici lui aussi :)

Dans le prochain article je vous fais découvrir un des évènements les plus importants à Sydney : le nouvel an et ses fameux feux d'artifices. Stay tuned :)

Rendez-vous sur Hellocoton !