Follow by Email

vendredi 4 octobre 2013

Thaïlande (13) : Bangkok, ville de contrastes

Bonjour :)

On arrive maintenant au dernier article sur la Thaïlande et je vais vous parler de Bangkok ! Nous étions restés à Koh Phangan avec une Full Moon Party de folie. Mais ce que je vous avais pas dit c'est qu'on avait dû prendre un bus pour aller à Bangkok le lendemain... A 7 heures du matin. Autant vous dire qu'on a pas dormi de la nuit. Heureusement, bien que le trajet durait 12 heures, il s'est plutôt bien passé (on a dormi pendant tout le trajet, la gueule de bois ne nous aura pas eu !). Même si on était pas très frais le lendemain, il était hors de question de zapper la visite de la ville car nous n'avions qu'une journée à Bangkok avant de prendre l'avion pour la Malaisie. Je vais maintenant vous montrer tout ce qu'on a fait en un jour, et on a réussi à faire beaucoup :)

On est parti tôt pour arriver à l'ouverture du Grand Palais. Si vous prévoyez d'y aller, je vous conseille de faire de même. Il y avait déjà pas mal de monde quand on est arrivés et ça a fait que empirer au cours de la journée. Pensez aussi à mettre des vêtements longs pour éviter de devoir faire la queue pour des paréos (comme moi j'ai du faire bien sûr...).

Sur notre chemin, on a déjà eu un petit aperçu de l'énergie des rues de la ville. Des motos de partout, des tuk tuks, des marchés de fortune et surtout PLEINS de street food ! Quand j'ai vu ça j'étais super contente moi qui adore ça. Et pour le coup Florent et moi en avons bien profité puisqu'on goutait tout ce qu'on voyait à longueur de journée au fil de nos balades : pad thai, jus d'orange frais, pancakes, thé glacés... Délicieux et pas cher, c'est une des choses que j'ai vraiment aimé à Bangkok.








Une fois arrivés au Grand Palais, ben c'est simple on en a pris pleins les yeux. On se disait bien que ça allait être beau mais pas à ce point là ! Tout n'était que dorures, statues et temples partout, on savait plus où donner de la tête. Ca fait vraiment un drôle de contraste avec les quartiers sales et en désordre d'à côté. Mais c'est ça aussi la magie de Bangkok, c'est que les extrêmes se côtoient à chaque coin de rue. 















Pour la petite histoire, on visitait le palais à même temps qu'un groupe de l'armée thaïlandaise qui était tous habillés pareil et qui, comme tout le monde, devait enlever les chaussures pour entrer dans les temples. Ca en fait des chaussures noires !"












Après le palais, on est allés se promener le long du Chao Praya, la rivière qui traverse Bangkok. L'eau est très sale, je peux vous dire que ça donne pas envie de s'y baigner ! Mais c'est quand même sympa d'y aller pour avoir une jolie vue sur la ville et ses temples. On a pris un petit bateau (local pour éviter de payer 10 fois le prix des bateaux à touristes) pour le traverser et visiter un temple sur la rive d'en face.







Une fois sur l'autre rive, on s'est retrouvés à marcher un milieu d'un marché très spécial qui vendait des poissons et des tortues dans des seau... Je vous avoue qu'on a pas compris pourquoi les gens iraient acheter ça dans la rue, on en a vu quelques uns qui jetaient les poissons achetés dans le Chao Praya (pour qu'ils se fassent bouffer 3 secondes plus tard par les plus gros poissons de la rivière). C'était peut-être une coutume religieuse thaï ?






Florent lui il s'est dit que c'était un bon moyen de s'amuser les poissons.

video






Après notre visite du temple, Florent m'a laissée seule 5 minutes pour aller aux toilettes. Durant ce temps là j'ai été abordée deux fois. D'abord, une femme est venue me voir pour me dire que j'avais de très beaux yeux jaunes. Elle m'a demandé d'où je venais, et après que je lui ai répondu, elle m'a demandé si tout le monde avait les yeux jaunes en France. Quand je lui ai dit non, elle a haussé les épaules et a repris son chemin comme si de rien n'était. 

Deux secondes plus tard, je m'assois sur un banc et je vois une autre femme en face de moi en train de caresser un lapin. Elle me regarde et en me faisant un grand sourire m'invite à venir le caresser. Je refuse poliment mais elle insiste et me le met directement dans les bras (!). C'était pas méchant mais sur le coup ça m'a fait un peu sursauter ^^ Elle était très gentille en fait et elle m'a même laissée la prendre en photo :)

Comme quoi seule à Bangkok on fait de drôles de rencontres !






Florent revenu, nous avons repris le bateau pour aller visiter le Wat Pho, un temple avec un énorme Bouddha couché. 



Paye ton peignoir vert flou ! #touriste









Après les temples, on s'est baladés au hasard dans les rues de Bangkok... pour arriver dans Chinatown. On est tombés sur un énorme marché d'électronique qui vendait tout et n'importe quoi en pièces détachées. Y'avait même un petit stand caché qui vendait des films porno et des sex toys. En passant un vendeur m'a d'ailleurs agité le jouet sous le nez en me pressant d'acheter. Florent était tordu de rire je vous dis pas, dommage qu'on ait pas filmé.





L'après-midi, nous sommes allés faire du shopping. Car bien sûr la Thaïlande, c'est pas cher ! Pour ça direction Siam Center et les deux autres centres commerciaux voisins qui vendent beaucoup de marques  qu'on a en Europe mais à des prix défiants toute concurrence. C'est comme ça que je suis partie avec les jolies converses basses en cuir sur lesquelles je lorgnais depuis des mois... Pour 30 euros ! Et inutile de préciser que c'est du vrai (acheté dans la rue je dis pas, mais dans le centre commercial vous pouvez y aller sans souci).

Autre choc dans les magasins, tout est très propre et il y a pleins de magasins de luxe. Soit c'est pour les riches, soit pour les touristes mais on voit mal les locaux y faire leur shopping... Bangkok c'est vraiment les extrêmes qui se côtoient !







Le soir, pour célébrer notre dernier jour en Thaïlande, nous avons cherché un endroit où nous pourrions bien manger tout en ayant une jolie vue. Après s'être renseignés auprès de l'accueil du centre commercial, nous sommes renvoyé dans un restaurant en haut d'une tour qui s'avère être... un restaurant français. Petit clin d'oeil de l'univers, nous ne savions pas où nous allions ! Quoi de mieux que de manger de la bonne baguette vue sur Bangkok de nuit ?





A très vite pour un nouveau voyage en Malaisie :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Salut, toujours interessant de lire le ressenti des autres sur ce qui est devenu ma ville d'adoption ! Pour repondre a tes interrogations, par rapport aux tortues poissons dans la rue, en fait les gens achetent pour les relacher tout simplement, la religion Boudhhiste etant base sur le karma, effectuer une bonne action comme ca est donc bien percue, bien sur, sur la forme je n'aime pas cette pratique parce que c'est un peu forcer la bonne action... et ma femme (Thai) pense aussi la meme chose...

    Quant a ta remarque sur les grands magasins, certes c'est plutot la categorie des gens plus aises diront non mais pas forcement riche, de plus quand tu dis "on voit mal les locaux y faire leur shopping" mais un Thailandais, meme riche EST un local ! Et concretement meme des gens plus modeste y vont quand meme, ne serait ce que pour une seance cine de temps en temps et sinon, flaner, profiter de la clim et surtout de nombreux choix de restaurant (pour changer de la rue parfois)

    PS: desole pour les accents, clavier qwerty oblige...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire et ces précisions !
      Je comprends ton ressenti sur le grands magasins et tu as totalement raison, j'ai jugé trop vite.
      En espérant te revoir sur ce blog :)
      Marie

      Supprimer
  2. Salut ! merci pour ce bel article.
    Pour les poissons et tortues c'est une coutume bouddhiste pour "gagner" des points pour la future réincarnation. En libérant des animaux ils font une bonne action (même si ils se font bouffer dans la foulée) ...

    RépondreSupprimer
  3. Salut :)
    Merci pour cette précision, je me sens moins bête maintenant ^^
    Marie

    RépondreSupprimer