Follow by Email

mardi 11 février 2014

Comment j'ai découvert le hip hop en Australie

Salut à tous :)

Aujourd'hui je vais vous parler un peu de ma vie à Sydney l'année dernière. Comme j'étais étudiante en échange, je n'avais que quatre cours par semestre, ce qui me faisait à peu près 12 heures de cours par semaine. Oui oui vous avez bien entendu. Pour moi c'était juste dingue ! J'avais passé toute ma licence à bosser comme une dingue avec plus de quarante heures par semaine et là je me trouvais à l'autre bout du monde avec un emploi du temps qui me disait littéralement "vas vivre ta vie !" :D

Bien sûr j'étais une élève assidue, ce qui m'a valu d'avoir la mention Assez Bien à mon master (nan j'rigole en fait je sais pas comment j'ai réussi à l'avoir haha). Mais j'ai surtout commencé à faire pleins d'autres trucs à côté. J'ai trouvé un job de prof de piano pour me faire un peu de sous et tous les weekends j'essayais de sortir un peu pour explorer la ville. 

Mais l'activité qui prenait le plus de mon temps c'était D2MG. Dans mon université il y avait pleins de clubs différents, un peu sur le modèle des facs américaines. On pouvait ainsi trouver des clubs de littérature, de débat politique, de religion, de pokémon, et même de quidditch (oui vous avez bien lu). Moi, je me suis inscrite au club de hip hop qui proposait des cours à 5 dollars pour apprendre les bases de la danse. J'y connaissais rien du tout et y suis allée un peu les mains dans les poches en me disant que ça me ferait faire un peu de sport (j'avais quelques kilos en trop... ahem). Et là ça a été la révélation: je venais de découvrir une toute nouvelle communauté avec sa propre culture, ses codes et son histoire. 




Ce que je ne savais pas c'est qu'il n'y a pas une mais des milliers de manières de danser "streetdance". La seule image du hip hop que j'avais était celle renvoyée par Streetdance 3D alors... Et pourtant on en est bien loin ! Il y a pleins de styles différents, presqu'autant qu'il y a de danseurs en fait. Certains font du breakdance pour impressionner les filles, d'autres du popping pour pouvoir faire faire le moonwalk ou d'autres encore du locking pour pouvoir sauter dans tous les sens ! 

La scène hip hop de Sydney est en pleins développement : tous les danseurs fourmillent d'idées et d'espoirs car tout est à créer en Australie. Voir ça en vrai de l'intérieur c'est vraiment dingue ! 

Un évènement qui m'a vraiment marqué était les sélections nationales pour la compétition internationale de  breakdance R16. Une centaine de danseurs de tous les milieux c'était réuni à Darling Harbour pour sélectionner le meilleur breakdancer du Pacifique qui irait représenter la région à la compétition internationale en Corée. 

Je n'avais jamais vu de battle en vrai. Alors je peux vous dire que c'est vraiment impressionnant. Pas seulement pour le niveau de freestyle de ces danseurs mais surtout pour l'ambiance qui règne sur le tapis. Il s'agit vraiment d'une bataille pour le titre. Chaque pas de danse, chaque mouvement est une démonstration de sa force à l'autre équipe. On n'hésite pas à montrer ses talents et à se moquer de son adversaire pour s'attirer les faveurs du public et du jury. Mais les mots ne suffisent pas pour décrire mon ressenti, je pense qu'il faut vraiment y assister au moins une fois dans sa vie. En attendant, je vous mets une vidéo ainsi que mes photos qui montrent bien l'ambiance de ce jour-là ;)







Cette fille faisait du breakdance alors qu'elle n'a qu'une jambe... C'était vraiment dingue ! Et je peux vous dire qu'elle se débrouillait drôlement bien en plus ;)









Moi en tout cas je suis super contente parce que j'ai réussi à avoir une photos avec les gagnants :)

Bboy Blond est une star du breakdance en Australie !

C'est pas le plus mignon des breakdancers celui-là ? :)

Après cet évènement, j'ai décidé de m'impliquer encore plus dans le hip hop pour devenir une vraie danseuse. Les cours de D2MG m'ont vraiment plu et sans m'en rendre compte j'allais aux cours chaque semaine. 



Ah oui je vous ai pas dit les membres du club sont tous asiatiques,  je sais pas pourquoi ^^


J'ai même fait de la figuration pour leur vidéo de promo haha 
(d'ailleurs elle a été tournée dans ma fac :) )



Quand les gens ont vu que je venais tout le temps, il m'ont proposé de participer aux auditions pour faire partie de l'équipe D2MG. Comme ça non seulement les cours seraient gratuits, mais je pourrais apprendre des chorégraphies entières et me produire sur scène ! J'y suis allée sans trop y croire parce que faut dire que j'étais vraiment une brêle pour apprendre les chorés et que côté mouvements c'était pas encore du Beyoncé. Mais bon j'ai tenté ma chance... et je me suis bien plantée. Je n'ai pas été retenue dans l'équipe mais on m'a proposé de venir aux cours quand même pour pouvoir remplacer quelqu'un qui viendrait à être absent lors des représentations. Il m'en fallait pas plus !

Je ne loupais aucune séance et travaillais comme une dingue pour que mes mouvements ressemblent à quelque chose. Je passais mes soirées sur youtube à essayer d'apprendre des pas et je me suis surprise à écouter du funk pour m'exercer au locking. Et ça a payé ! Finalement j'ai intégré l'équipe comme un membre à part entière :) Pour la première fois en Australie j'ai eu l'impression d'appartenir à une vraie communauté. Et ça c'est fini avec notre participation à une rencontre avec les clubs des autres facs de Sydney à Partymode. Je vous dis pas comment on a bossé sur les chorés. Je crois que j'avais jamais autant dansé de ma vie. La veille et le jour de la représentation on s'est entraîné du matin jusqu'au soir au point que mon corps ne répondait plus du tout le jour d'après. Mais ça valait le coup :) Si l'on exclut la multitude d'erreurs que j'ai faites dans mes pas de danse, la vidéo montre bien que j'étais le plus heureux des petits rats de l'opéra sur scène ! Vous n'aurez pas de mal à me retrouver d'ailleurs, je suis la seule blonde du lots au milieu des asiatiques :p




Au-delà du hip hop, D2MG m'a apporté des souvenirs inoubliables et de vraies amitiés. Si j'ai un peu mis la danse entre parenthèse en reprenant mon rythme d'étude en rentrant en France, je compte bien m'y remettre l'année prochaine quand je serai à New York. Je vous tiens au courant si je fais une apparition dans le prochain clip de Beyoncé ok ? :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Super ! Tu te débrouilles bien, en plus :) il faut que tu reprennes !
    Bon, et je suivrai tes aventures à New York ;)

    RépondreSupprimer